Saint Roman de Malegarde

octobre 2018

Je vis la vie que j’ai choisie…

Le petit village de Saint Roman de Malegarde situé au milieu des vignobles, dans la vallée de l’Aygues n’est pas sur un axe principal mais il vaut le détour. On le rejoint par Cairanne, Rasteau, Tulette ou Vaison-la-Romaine.

J’y suis arrivée en septembre 1975 et repartie en juin 1988.
Avec ses 244 habitants, j’avais une jolie petite classe unique. (de 5 à 11 ans).
J’en ai gardé un excellent souvenir mais les évènements font qu’un jour on quitte un lieu que l’on aime.

Je n’y suis retournée qu’en octobre 2018 où j’ai retrouvé l’âme du village malgré les changements. Je n’ai pas fait une visite du village car j’ai beaucoup discuté mais j’ai photographié surtout ce qui avait changé: la place de la mairie qui a été entièrement réaménagée et l’église qui a été restaurée mais aussi l’école qui n’a pas réellement subi de transformation extérieure, et qui compte maintenant 2 classes.

Aujourd’hui, il y a 331 habitants et un seul commerce « le bistrot de pays » tenu par une maman qui a une époque me préparait les repas pour une petite cantine mise à disposition des élèves de la campagne. C’est une de ses filles que j’ai eue, bien sûr, à l’école, avec ses frères et sœurs, qui l’aide dans la restauration.

Quelques photos souvenirs:

Une photo de classe

les kermesses dans la cour,
 La fête votive avec la paella du lundi soir, soirée animée par Daniel et son ami Michel.  
Et comme dans tous les villages, le personnage qui nous raconte des histoires: devant le micro de France Vaucluse, il nous avait raconté le secret de la chèvre d’or, une bonne soirée!!



Les points jaunes vous donnent des précisions et pour l’agrandissement, un clic sur la photo (icone loupe) et un clic pour la refermer.

Tagués avec : , ,
Un commentaire sur “Saint Roman de Malegarde
  1. Avatar Noisette dit :

    Bonjour ma Toupinette
    Que de souvenirs tu as, ce n’est plus la même vie aujourd’hui que de changement quand même
    Je te souhaite une bonne journée et un bon week-end, gros bisous