Aigues-Mortes et la Camargue gardoise

octobre 2019

Une chanson de Jean Ferrat par Daniel, chant et accompagnement.

Deux enfants au soleil…

C’est ce que nous étions ces jours-là. Les routes que nous avons empruntées sont celles que Daniel a parcourues lorsqu’il allait de Nîmes au Grau-du-Roi quand il était jeune… et à cette époque, il passait sous la tour …
J’ai puisé sur internet les commentaires, et j’ai posé mon regard qui est certainement différent de beaucoup d’autres et je vous incite à découvrir notre belle région.

Le territoire a été reconnu par la Région Occitanie comme « Grand Site Occitanie/Sud de France ». Ce label regroupe une collection de quarante destinations touristiques incontournables et emblématiques de notre Région: dont trois pépites patrimoniales à découvrir : la Cité d’Aigues-Mortes, le centre-ville de Saint-Gilles et son abbatiale et la Pointe de l’Espiguette au Grau du Roi.
Pour vous imprégner du patrimoine, des paysages et des traditions camarguaises n’hésitez pas à découvrir l’arrière-pays de la Petite Camargue aux alentours de Vauvert en passant par la Tour Carbonnière à Saint Laurent d’Aigouze.

Aigues-Mortes
Au Moyen-Age, le port d’Aigues-Mortes est le seul port sur la Méditerranée appartenant au royaume de France, un port intérieur dont la mer n’a jamais battu les remparts qui mesurent 1,6km. Vous serez surpris par leur excellente conservation ! Explorez-les en vous promenant sur le chemin de ronde pour les contourner !
Visitez l’imposante Tour de Constance, d’où Louis IX est parti en croisade en 1248 et 1270. Haute de 37 mètres, elle fut bâtie par Saint-Louis à l’emplacement de la Tour Matafère, construite auparavant par Charlemagne pour protéger et prévenir les invasions mauresques venues de Méditerranée.
Elle servit de prison pour les protestants après la Révocation de l’Edit de Nantes, entre 1686 et 1768. Marie Durand fut la plus célèbre prisonnière de la tour, emprisonnée à l’âge de 17 ans, elle fut libérée 38 ans plus tard sans avoir abjuré sa foi. Il reste encore le mot « Resister » qu’elle grava sur la margelle du puits.

La Tour Carbonnière
Elle fut construite sur la fin du XIIIème siècle, en même temps que les remparts. La forme du monument, le style de l’imposante fortification. Les pierres employées taillées en bossage provenaient de la même carrière.
De forme carrée, enjambant la route, avant-garde et gardienne de la place forte, la Tour Carbonnière s’élève majestueuse et solitaire au milieu des marais. Les moines de Psalmodi devinrent les premiers fermiers de la tour à cause du voisinage. Ils veillèrent à son entretien et à sa conversation. Ils retirèrent un droit de péage. Ce droit devait fournir de gros revenus quand on pense que la tour construite au bout d’une longue chaussée, reposant sur une série de ponts, était le seul passage pour se rendre à Aigues-Mortes par voie de terre. Impossible aux voyageurs de l’éviter, la route carrossable passant au milieu du monument par une grande porte ouverte à tous les vents.
Il y a encore quarante ans, la route départementale passait encore au milieu de cette tour solitaire. Le passage devint trop étroit pour les charrettes et les voitures. Il fut alors question de la démolir (vers 1870). L’ancien passage fut supprimé et la route contourna la Tour par deux bras, à droite et à gauche. La tour fut restaurée en 1859

La Camargue gardoise
La Petite Camargue gardoise se trouve tout au sud du département, entourée par le Vidourle situé à l’Ouest, par le Petit Rhône à l’Est, et les Costières au Nord.Suivez le canal du Rhône à Sète. Baladez-vous sur les sentiers de découverte, immergez-vous dans ces paysages uniques façonnés depuis plusieurs siècles par la mer et le Rhône, constitués de marais, de lagunes et d’étangs à la biodiversité exceptionnelle.

Après un peu d’histoire, le carrousel vous permet d’avoir une vue d’ensemble des photos, en le faisant tourner avec la souris, et un clic sur une image vous conduira vers le diaporama et les flèches droite et gauche vous permettront de faire la promenade

Tagués avec :
Vous pouvez voter pour mon Blog, si vous le souhaitez

Merci
16 commentaires sur “Aigues-Mortes et la Camargue gardoise
  1. Kikou
    Merci de ton passage et de ton gentil commentaire.
    C’est vrai que je ne t’ai pas souhaité la bonne année. Alors je vous souhaite à tous les deux, une très bonne et très heureuse année 2020, et surtout une santé de fer pour vous même et sous que vous chérissez.
    Et plein de vœux musicaux pour mon collègue musicien 🙂

    PS : comment je pourrais faire pour t’envoyer quelques MP3 pour ton cher et tendre ?

    Bisous
    @lain